allemagne

Bienvenue à Hobbitsburg

 

Vous connaissez sûrement Berlin, Hambourg, Hanovre, Frankfort, Stuggart ou Münich ; les grandes villes ont toujours une capacité d’attraction auprès des étudiants qu’ils soient en stage ou en vacances. Avez-vous seulement déjà osé vous terrer dans la campagne schwäbe ?

Le touriste qui ose se perdre à Rottenburg-am-Neckar, situé au sud de Tübingen, elle-même au sud de Stuttgart, a le sens du style : il aime le vélo, la rando et les chapeaux. Le stagiaire qui ose s’y perdre à tout intérêt à s’y mettre lui aussi.

Si le dit touriste ne porte ni chaussures de marche, ni chapeaux et qu’aucun vélo n’accompagne ses pas schwäbisch, accent et dialecte encore compréhensibles par rapport à l’allemand suisse, au moins peut-être sera-t-il végétarien.

Oui, ici les menus végétariens des cantines d’entreprises sont pris d’assaut.

 

Le touriste et le stagiaire partis main dans la main régénérer leurs poumons et leur vitamine D à fortes doses de randonnées, forêts et kanoë ont également un sens de l’humour aiguisé dès le petit-déjeuner. Les Schwäbe ont en effet adapté le croissant français à leur manière : un croissant en pâte à Bretzel, soit un « Bretzel-Croissant », fourré au fromage de chèvre. Sachant que le « Bretzel » ne se prononce pas « Bretzel » mais « Brretzzzel »… Si vous craignez le rire indigné du boulanger, vengez-vous sur les fraises : à moins de 2€ le kilo c’est considéré comme un open bar.

            Le touriste aura sûrement l’avantage sur le stagiaire qu’il ne soit pas obligé de se plier à toutes les coutumes locales : mes collègues prenaient un second petit-déjeuner. Et une collation, un déjeuner, un souper, un dîner, des en-cas de temps en temps…

 

 

L’intérêt pour la randonnée, le vélo, le kanoë et autres activités sportives semble prendre ici tout son sens. Et il faut absolument en profiter ! Après une semaine de travail dans une entreprise suffisamment fraîche grâce aux marquises qu’elle fabrique et commercialise, la campagne du sud offre bien des perspectives, que ce soit à vélo ou en S-Bahn, que ce soit pour assister à un festival de musique rock – avec le groupe « Jesus Christ Super Star »… La laïcité étant toute relative en Allemagne -, visiter une ville universitaire d’un autre âge aux bibliothèques immenses cachés derrière des remparts, ou courir pour les couleurs de son entreprise aux « Mission Olympic ».

Concernant les commodités de logement lors des stages, les Ferienwohnung sont assez répandus ; vérifiez cependant qu’il y ait un accès internet si vous ne voulez pas être coupé de toute civilisation.

 

Viel Spaß !

 

{lang: 'fr'}

Les transports en Allemagne

Les transports sont un thème central de la vie en Allemagne. L’organisation de ces derniers est très logique. Elle peut cependant vous sembler incompréhensible au début si vous en ignorer tout.

Si vous souhaiter y faire un séjour/stage, voici les possibilités pour vous déplacer:

L’avion

Se déplacer en avion n’est pas moins cher qu’en France. Les compagnies aériennes nationales les plus connues sont Lufthansa et Air Berlin – qui est d’un très bon rapport qualité des services/prix et très apprécié des Allemands.

Avion de la compagnie Air Berlin

Avion de la compagnie Air Berlin

Les trains de longue distance – nationaux et intra-européens

Le réseau ferroviaire Allemand est géré au niveau national par une unique entreprise: la Deutsche Bahn – aussi nommée DB. Si vous voyagez de France vers l’Allemagne, mieux vaut comparer les prix de la SNCF et de la DB. Pour un même train – même heure de départ et même numéro de train – les tarifs sont très souvent plus avantageux auprès de l’opérateur Allemand.

La Deutsche Bahn offre de nombreuses cartes de réduction. Pour toutes les découvrir n’hésitez pas à visiter leur site Internet – également consultable en français. Si vous comptez voyager souvent et à travers plusieurs régions/pays, je vous conseille de prendre la carte DB 25. Elle coûte 49€ pour un nouvel adhérent au programme de fidélité  et vous permet de bénéficier de 25% de remise garantis sur tous vos voyages nationaux et internationaux.

Pensez également à faire vos réservations et achats de billets sur Internet plutôt qu’aux automates ou aux agences. Les prix en ligne sont jusqu’à 50% moins chers et les réductions avec une carte de fidélité peuvent être cumulées.

ICE

ICE

Les trains de moyenne distance – régionaux

Ils sont également gérés par la Deutsche Bahn et ont les même caratéristiques tarifaires que cité ci-dessus. La seule chose à laquelle vous devez faire attention est le type de train pour lequel vous avez payé et celui que vous souhaitez prendre. Il existe en effet les:

  • Regional Express (RE)
  • InterCity (IC)
  • EuroCity (EC)
  • InterCity Express (ICE) – équivalent au TGV français

Certains d’entre eux assurent les mêmes liaisons mais à des prix différents – en raison du confort et de la vitesse de ces derniers.

 

Les trains de courte distance – appelés S-Bahn et U-Bahn

C’est ici que les choses difficiles à comprendre commencent. Les S-Banh et U-Bahn sont les équivalents du RER et du Métro Parisien. Ils sont présents dans toutes les grandes villes d’Allemagne mais gérés par des compagnies différentes pour chaque type de transport et dans chaque région.

En fonction de la ville ou vous habitez, le prix des transports peut être très élevé – 90€/mois pour un étudiant à Stuttgart par exemple en zone intra-urbaine mais 30€/mois pour toute la région à Frankfurt.

Il n’est pas rare que pour un même trajet au sein d’une même ville les prix soient différents. n’hésitez donc pas à les comparez! Par expérience le plus simple où que vous soyez en Allemagne est de prendre ses tickets auprès de la DB. Ils sont valables sur tout le réseau qu’elle que soit la compagnie partenaire. Leurs automates sont toujours de couleur rouge et plusieurs langues sont disponibles.

La validité des tickets de S- et U-Bahn varie selon les villes. Certains sont valable pour un trajet 3 heures après achat et d’autres après compostage – dit entwerten. Les appareils pour composter son billet ne sont pas très visible et les portiques comme nous les connaissons à Paris n’existent pas. Chacun est responsable de vérifier la validité de son billet. En cas de doute demandez à un passant qui vous aidera très volontiers.

 

Le bus

Les tickets de transport sont valables sur tout le réseau désigné et avec autant de correspondances que nécessaire pour atteindre votre destination.

Très dernièrement les bus intra-régionaux sont venus faire concurrence au train. Ces derniers sont très peux cher – 22€ pour un Münich-Berlin – et confortables. Les billets ne sont disponibles quasiment que sur Internet auprès de compagnies comme Meinfernbus.de. Des liaisons vers les pays du Sud (Italie) et de l’Est de l’Europe (Russie jusque Croatie) sont également disponibles à un prix très avantageux.

 

La voiture

Avoir une voiture si vous emménagez dans une grande ville n’est absolument pas nécessaire. Il relève souvent de l’exploit de se garer et les transports en communs fonctionnent très bien – les grèves et retards sont rares.

Si vous résidez plus de 6 mois en Allemagne vous êtes obligé de faire passez votre voiture au TÜV - un contrôle technique plus sévère qu’en France. Il vous sera également demandé de remplir un dossier de 14 pages – Véridique. J’ai abandonné l’idée d’avoir une voiture rien qu’à cause de ça – pour être dans les règles. Il peut également que vous deviez changer de plaque d’immatriculation.

 

Le vélo

La meilleure solution pour profiter de votre séjour en Allemagne est d’avoir un vélo. Ce mode de transport est très répandu et apprécié des Allemands. Aux abords des gares et stations S-Bahn vous trouverez des parkings à vélos. Le centre des villes n’est pas accessible en voiture mais l’accès y est très facile à vélo.

Le port du casque n’est pas obligatoire mais les lumières réfléchissantes sur le vélo si. Les automobilistes sont très respectueux des cyclistes du moment que vous respectez les règles de circulation.

Parc à vélo aux abords d'un lycée

Parc à vélo aux abords d’un lycée

J’espère que toutes ces informations vous seront utiles lors d’un voyage en Allemagne. Gute Fahrt!

{lang: 'fr'}

BERLIN, un amour inattendu : le guide !

 DSC03139

    Berlin est une ville qui attire par son côté rebelle et son cadre de vie idéal. Cependant, lors de mon départ pour cette ville j’avais quelques appréhensions notamment car je ne parlais pas l’allemand. C’est pourquoi, à travers cet article je vous donnerai quelques astuces si vous envisager d’y effectuer votre stage.
Vous trouverez  donc une sorte de mini-guide pour commencer votre aventure à Berlin, en route !

  • Pourquoi choisir Berlin pour faire son stage ?

  Pour un étudiant, Berlin à deux avantages indéniables : une grande richesse au niveau culturel et un faible coût de la vie comparé aux autres capitales européennes. On peut donc y  vivre sans trop se serrer la ceinture.

  • Vivre à Berlin sans parler allemand, c’est possible !

  La plupart des Allemands parlent anglais, ce qui facilite la vie au quotidien si l’on ne parle pas l’allemand. Néanmoins, dans les administrations allemandes la langue qui prime c’est la langue nationale.

Bon plan : Besoin de cours de langue avant le début de votre stage en Allemagne ? Sachez que les étudiants français peuvent bénéficier d’une bourse spéciale attribuée par l’OFAJ, organisme Franco-allemand ! Plus d’infos ici : http://www.ofaj.org/cours-de-langue-intensif

  • Trouver son stage !

  Le site  incontournable en la matière est le suivant : http://www.connexion-emploi.com/, qui est un site franco-allemand qui publient régulièrement des annonces de stages et d’emplois  en France et Outre-Rhin. C’est grâce à ce dernier que j’ai trouvé mon stage  au sein d’une entreprise allemande. De plus, je vous conseille également ces sites qui ont des annonces très intéressantes :http://www.jobinberlin.com/jobs/,http://www.afasp.net/praktikum-jobs/, http://www.iagora.com/work/en/jobs-and-internships/germany

Bon à savoir : généralement l’indemnisation des stages en Allemagne est comprise entre 400€ et 700€, mais vous pouvez aussi négocier votre indemnisation en fonction de l’entreprise.

  • Trouver un logement 

  J’ai trouvé une colocation dans le quartier de Charlottenburg, grâce à ce site : http://www.erasmusworld.org/colocation.html. Vous pouvez aussi effectuer vos recherches via  ces sites de référence en matière de colocation : http://www.erasmusworld.org/colocation.html et http://www.mitwohnzentrale.de/. Par ailleurs, le site craiglist version allemande peut-être utile si vous cherchez un appartement http://berlin.en.craigslist.de/.

  • Démarches administratives : versement des  indemnités de stage

   Votre entreprise d’accueil peut vous demander d’ouvrir un compte bancaire allemand pour vous verser les  indemnités de stage. Pour cela, il vous faudra un document nommé : Anmeldung. C’est une déclaration à effectuer auprès de la mairie du quartier où vous habitez.

ACHTUNG !  Sans ce document vous en pourrez pas ouvrir un compte bancaire en Allemagne ou souscrire à un abonnement téléphonique ou autre

Plus d’infos ici: http://www.connexion-francaise.com/articles/anmeldung-linscription-obligatoire-en-mairie#.UlsOBdJ7KuI

  • Se déplacer à Berlin

   La capitale allemande est très bien desservie que ce soit en train, bus, métro, tramway ect… Dans les stations, il n’y a pas de portillon pour accéder aux quais, il faut juste composter votre titre de transport. Attention, les contrôleurs sont habillés en civil donc vaut mieux respecter les règles afin d’éviter d’avoir une amende de 40€ ! Concernant les bus, le conducteur contrôle les tickets lorsque vous montez.

Infos pratiques : sur le site institutionnel de l’entreprise BVG vous trouverez toutes les informations concernant les modes de transports : plan, itinéraires, tarifs etc… http://www.bvg.de/index.php/en/index.html (site disponible en allemand et en anglais).

  • La vie à Berlin !

- La gastronomie

   Lors de mes voyages à l’étranger, j’aime profiter pleinement de la gastronomie locale.  Ainsi, j’ai pu remarquer que les “kartoffeln” (pommes de terre) est l’un des légumes préférés des Allemands, on les retrouve dans beaucoup de plats.

   Par ailleurs, si vous êtes un(e) amateur(trice) de Kebab, goûtez celui de Mustafas Gemüse Kebab qui est un délice !

-Une ville artistique

  J’étais particulièrement impressionnée par l’architecture des immeubles à Berlin. A l’Ouest de la ville, on peut observer une architecture plus moderne tandis que l’Est est marqué par une architecture austère avec des bâtiments gris et des graffitis présents sur beaucoup d’immeubles. A Berlin, il règle une atmosphère qui inspire la liberté, c’est pourquoi beaucoup y viennent pour exprimer leurs talents artistiques ou pour trouver de l’inspiration. Par ailleurs, il y a beaucoup d’expositions artistiques tout au long de l’année.

- Une ville insolite

   Sacré Berlin ! Voici un des éléments qui fait de Berlin une ville particulière : il y a toujours un élément ou événement inattendu qui vous met de  bonne humeur ! Exemple ci-dessous :

-Profiter de la ville : quelques incontournables 

- faire du shopping sur le Kurfürstendamm et Unter den Linden (une belle avenue), Alexander Platz & Potsdamer Platz.

- se détendre un dimanche après-midi à Mauerpark ou  flâner dans Prenzlauerberg.

Château de Charlottenburg

Château de Charlottenburg

-visiter le magnifique château de Charlottenburg (Schloss Charlottenburg). Petite anecdote : lors de sa dernière visite à Berlin en avril 2013, Barack Obama a visité le château en compagnie de la chancelière allemande.).

- faire des photos devant la célèbre Porte de Brandenburg, le Berliner Fernsehturn ou encore le Reichstag.

- se promener dans le quartier de Kreuzberg, où sont situés les restaurants, les bars branchées de la ville ainsi que des  lieux d’exposition de la scène alternative. Sans oublier les clubs, il y en a pour tous les goûts !

  • Mon ressenti

   Berlin est une ville où il fait bon vivre,  j’y ai fait de belles rencontres que ce soit au niveau professionnel et personnel ! A mon avis, c’est une ville où il faut venir sans a priori pour pouvoir profiter de cette atmosphère paisible et agréable qui séduit énormément. C’est pourquoi, Berlin a vraiment été pour moi, un « amour inattendu » !

    Maintenant, vous avez toutes les cartes en main pour vous lancer dans une aventure berlinoise, qui croyez-moi vous émerveillera ! Alors, qu’attendez-vous ? N’hésitez pas à laisser un commentaire, je vous répondrai avec plaisir !

{lang: 'fr'}
Borussia Dortmund, le football plus qu’une passion !

Borussia Dortmund, le football plus qu’une passion !

 

Dortmund est une ville d’Allemagne, située dans le « Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie », la ville n’a rien de touristique de pars son passé industriel, en effet Dortmund n’est pas connu pour ses monuments historiques ou son architecture mais bien pour son club de football très populaire. Lire la suite »

{lang: 'fr'}
Wilkommen auf der Wiesn !

Wilkommen auf der Wiesn !

Pendant cinq mois, j ai pu découvrir le pays de la bière et des bretzels, j’ai nommé : la Bavière et plus particulièrement Munich.

Mon article ne va pas traiter des monuments et autres attractions touristiques de Munich (les guides le font mieux que moi) mais plutôt de la fête mondialement connue qu’est l’Oktoberfest ! La Fête de la Bière m’a vraiment marquée car l’ambiance y est chaleureuse et les rencontres y sont multiples.

Tous les ans, cet évènement rassemble sur deux semaines près de 7 millions de personnes et se déroule sur un espace de 31 hectares. Cette année, elle a lieu du 21 septembre au 6 octobre 2013.

Quelques rappels historiques me semblent nécessaires afin de comprendre pourquoi les Bavarois sont tant attachés à cet événement et pourquoi cette fête attire autant de personnes (aussi bien étrangers qu’Allemands). Le 12 octobre 1810, le prince Louis (futur Roi Louis 1er  ou Ludwig der Erste) fêtait son mariage contracté avec la princesse Thérèse de Saxe-Hildburghausen. L’endroit où les festivités eurent lieu s’appelait Theresienwiese (le pré de Thérèse), en l’honneur de la mariée. À l’origine, ces fêtes donnaient lieu à des courses de chevaux. Les petites baraques à bière se multiplièrent ensuite et de grandes tentes furent installées, servant de brasseries. Des forains étaient présents, afin de distraire les participants (ils jouent d’ailleurs un rôle déterminant maintenant puisque le nombre de manèges y est impressionnant).

L’Oktoberfest s’ouvre traditionnellement par un défilé de costumes à travers la ville rejoignant Theresienwiese. Plus de 70 groupes venant de toute la Bavière défilent en musique.

Défilé de costumes traditionnels

 

Chariot contenant de la bière

 

Pour les hommes, il est de rigueur de porter un Lederhose (Short en cuir fait de peau de cerf avec bretelles) au risque de paraitre ridicule sinon ! Le costume masculin consiste donc en ce short en cuir avec bretelles en cuir, une chemise blanche ou à carreaux, des chaussettes montantes en grosse laine, et des chaussures lassées sur le côté. (Petite parenthèse : même le week-end, certains Bavarois portent le costume, cela surprend, surtout dans le métro !). Pour les femmes, le Dirndl est porté, robe à corset étroit et jupe large, couverte d’un tablier. Jusqu’au XXème siècle, les Trachten (ou costumes traditionnels) servaient à identifier le statut social et légal d’une personne. Ils ont depuis réussi à être préservés grâce a de nombreuses associations. Pendant les deux semaines de l’Oktoberfest, les Allemands sont donc autorisés à porter leur costume (même les vendeurs en magasin !).

Lederhose

Dirndl

 

Quelques chiffres pour le moins étonnants :

-       7,5 Millions de litres de bière bus en 2011 (ce qui fait une moyenne de 1L par personne environ mais cela cache des disparités, on se doute bien que beaucoup de visiteurs boivent plus d’un litre)

-       3.068.000 Kw/H d’ électricité consommés

-       9€ en moyenne la pinte de bière (mieux vaut donc la savourer !)

-       8000 employés à temps plein et 4000 à temps partiel

-       35 « Gastronomiebetriebe » (comprenez, tentes avec places assises et tables) offrant un total de 105.000 places assises !

 

Gastronomiebetrieb

J’espère vous avoir donné envie de venir à Munich, rien que pour cet évènement, mais la ville est aussi très verte (l’Englisher Garten est le Central Park munichois mais il est bien plus grand que ce dernier ou encore qu’Hyde Park), et surtout très propre et sécurisée (contrairement à Paris). L’avantage de Munich est d’être une ville où l’on est à proximité des montagnes mais aussi des lacs (il y en a beaucoup, le plus beau est sans doute le Chiemsee).

Chiemsee

 

Chiemsee vu de haut
Englischer Garten

 

http://www.oktoberfest-munich.fr/

http://forums.munich-french-connection.net/ : un site très utile pour les expatriés à Munich, où vous trouverez des forums, un guide sur la vie quotidienne là-bas, ou encore les divers évènements organisés (entre Français ou avec les Munichois).

{lang: 'fr'}

Je suis partie cet été deux mois en Allemagne, à Mayence, pour faire mon stage chez Arte.

Mayence est une petite ville qui se trouve à 40 minutes de Francfort en « S-Bahn », (l’équivalent de nos trains intercités).

A visiter :

Le musée Gutenberg : Mayence est la ville de Johannes Gutenberg, l’inventeur de l’imprimerie. Le musée qui lui est dédié est particulièrement intéressant, et l’entrée n’est que de 3 euros pour les étudiants.

L’église St Stephan : célèbre église de Mayence,elle est ornée des magnifiques vitraux de Chagall. Bien plus qu’une simple église, St Stephan est une véritable œuvre d’art qui surplombe toute la ville, car elle est construite sur le flanc d’une colline au centre de la ville.
P1000693

 

 

 

 

 

 

 

 

 La Schillerplatz, avec la fontaine du carnaval : cette place, très connue à Mayence, rend hommage au grand poète allemand, disciple et ami de Goethe. La place est particulièrement fleurie et ombragée, et plébiscitée par les « Mainzer » qui y viennent volontiers pour boire une bière.

DSC_0299

 

Wiesbaden : Wiesbaden est la ville qui fait face à Mayence de l’autre côté du Rhin. Petite anecdote: les tsars venaient s’y reposer et s’y soigner, car on y trouve des thermes et des fontaines dont on dit que l’eau a des vertus miraculeuses : les habitants viennent remplir leur bouteille à la fontaine régulièrement. Elle jaillit en plein milieu de la ville à environ 60 degrés, et est particulièrement ferrugineuse.

Le Nerobergbahn (funiculaire) de Wiesbaden est également une curiosité à aller visiter : il ne fonctionne qu’avec la puissance de l’eau, et permet aux touristes de monter en haut de la colline, afin d’avoir un panorama de Wiesbaden et de Mayence.

P1000721

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

{lang: 'fr'}
Faire le mur pour Berlin !

Faire le mur pour Berlin !

J’ai passé mon stage de deux mois à Berlin avec une amie de l’INSEEC. Nous avons vécu des expériences inoubliables qui nous ont permis de prendre du recul sur la vie sur place et ainsi d’avoir un regard objectif sur les particularités de Berlin. Dans cette article, je vais aborder les différents aspects de la vie berlinoise en tenant compte de nos aventures et péripéties.

Lire la suite »

{lang: 'fr'}

D’autres villes ont une Université, Marburg est une Université!

Paris-Bordeaux en train 3h30, Paris- Francfort 4h. A peine 30 minutes de plus pour arriver en plein cœur de la plus grande ville du Bundesländer Hesse en Allemagne. En quelques heures seulement nous voila propulsé en Allemagne, avec une culture, une mentalité, une langue, une tradition tout à fais  différentes  qui ne demandent qu’à être découvertes.

La destination de mon séjour n’était pas Frankfurt mais la ville de Marburg. Une heure de train, suffisait pour relier les deux villes. Plus je m’approchais de ma destination finale et plus un nette contraste se dessinait entre  la plus grande ville de la région et l’endroit où j’allais passer mon séjour.

Le guide Michelin décrit Marburg comme étant « l’un des plus grands centres de pèlerinage de l’Occident chrétien. La ville a conservé la magnifique église gothique dédiée à sa patronne Sainte Elisabeth, princesse du 13e s qui fut canonisée en 1235. »Marburg

Mais Au-delà de ce trait de caractère historique passionnant. Cette ville se caractérise,  surtout par son université. Il est courant de dire : « Andere Städte haben eine Universität, Marburg ist eine Universität » (D’autres villes ont une Université, Marburg est une Université).

Cette petite ville entre montagne et paysage de campagne  est tout à fait atypique.  En effet, la moitié de la population soit environs 40 000 habitants sont étudiants.  Cette cohabitation entre deux populations rend cette ville dynamique et très attractive. Parallèlement à des conditions d’études idéales, la densité en bars, en restaurants et en boites de nuit sont des atouts non négligeables pour tout étudiant qui se respecte.

Party

Pour ma part,  cette ville chaleureuse où nature et étude se côtoient est un endroit parfait pour un semestre académique.

{lang: 'fr'}

Cologne, ville de Culture et d’extravagance

La ville de Cologne en Allemagne est la plus grande de sa région avec plus d’un million d’habitants. Située à un carrefour du pays (une heure de route de la Belgique et des Pays-Bas), la ville est idéalement placée pour en faire une des plus dynamiques et jeune d’Allemagne avec une population étudiante très importante.

Ce dynamisme se traduit par de nombreuses activités culturelles, de  festivals et de concerts. Prenons par exemple le fameux Carnaval de Cologne ; qualifié par certains de 8ième Merveille du monde ; cet évènement résume toute la mentalité et l’excentricité Colonaise. En effet, étendu sur 6 jours, le Carnaval combine défilés et fêtes pour se terminer par le Mardi Gras, et rassemble chaque année 2 millions de personnes. Carnaval de cologne

Cologne est également un rendez-vous culturel majeur d’Allemagne. Pour exemple, la Cathédrale de Cologne (le Dom) est le monument le plus visité du pays. De plus avec une cinquantaine de Musées (qu’ils soient dédiés au chocolat, au sport, au parfum, à la photographie ou à la peinture), il n’est pas envisageable de s’ennuyer ici. D’ailleurs la Nuit des Musées permet d’en profiter lors de visites nocturnes.

Pour terminer sur une bonne note, le nombre impressionnant de concerts satisfera les amateurs de musique en tous genres. Que ce soit avec Jay-Z, Franz Ferdinand, les Rolling Stones ou le Summerjam Festival pour les plus Roots d’entre vous, il y en a pour tous les goûts.

{lang: 'fr'}
8 règles pour devenir « ein Berliner »

8 règles pour devenir « ein Berliner »

La capitale allemande-huit fois plus grande que la ville de Paris-est une destination de rêve pour les étudiants. Ce petit article divisé en huit règles qui abordent des sujets variés permet de se faire une première idée du mode de vie Berlinois.

Lire la suite »

{lang: 'fr'}