allemagne

Berlin, la ville où il fait (très) bon vivre…!

De l’espace, des gens civilisés et aimables (pour la plupart), une ville moins stressante et moins dangereuse que Paris, des arbres (beaucoup d’arbres!) et des currywurst: vous voilà à Berlin !

En arrivant de Paris, on se rend compte qu’il y a quelque chose de fondamentalement différent à Berlin, mais sans vraiment savoir quoi. On réfléchit, (on met un certain temps), et puis ça nous tombe dessus : on a la place de marcher à quatre de front sur le trottoir, on peut même s’asseoir dans le métro, et ça fait presque deux jours qu’on a bousculé personne en montant dans le bus. Ici, on respire et on se rend compte avec effroi de l’étroitesse des rues de Paris, et surtout de sa surpopulation.

Une fois le choc passé, on profite, et on découvre comme il fait bon vivre à Berlin !

>> A savoir

Comme tout le monde le sait, les Allemands sont très à cheval sur le règlement, quel qu’il soit. Par exemple, nos bons réflexes de parisiens qui traversent la rue n’importe quand/comment sont à bannir, au risque de se faire fortement réprimander par tous les autres piétons ( et automobilistes) à 100 mètres à la ronde! J’exagère un peu – mais pas beaucoup. Et même si la rue est déserte, il vous faut attendre que le petit bonhomme passe au vert (sait-on jamais!), ce qui, en réalité, contribue à faire de Berlin une ville beaucoup moins stressante que Paris, où l’on ne cesse de se faire klaxonner pour un oui ou pour un non. A Berlin, au moins, la question ne se pose pas.

Le coût de la vie est certes beaucoup moins cher qu’à Paris. Cependant, il faut savoir que les transports en commun coûtent aussi cher, sinon plus (78€ la carte mensuelle sans réduction, 55 € pour les étudiants/stagiaires). Evidemment, étant donné que Berlin fait 8 fois la taille de Paris (eh oui!), on peut considérer que c’est donc plus avantageux. Sachez aussi que la plupart des lignes fonctionnent 24h/24, ce qui n’est pas le cas à Paris ! (Sans compter que le métro berlinois est mille fois plus propre, confortable et fonctionnel).

En ce qui concerne les appartements, il est plus difficile d’en trouver qu’on ne pense. Si vous cherchez une colocation (« WG ») voici le site le plus utilisé www.wg-gesucht.de. Le site www.immobilienscout24.de propose des appartements à louer, meublés ou non, et vous met en relation avec des particuliers ou des agences. Attention, le loyer est toujours mentionné HT, il s’agit du « Kaltmiete » auquel s’ajoutent les charges (« Nebenkosten », « Heizkosten »). Le « Warmmiete » est le loyer TTC.

A Berlin, il est indispensable d’avoir du liquide sur soi, car nombreux sont les magasins ou restaurants qui ne prennent pas la carte !Le pourboire : ne surtout jamais le laisser  traîner sur la table. Au moment de payer, dites tout simplement au serveur le montant total que vous voulez payer, pourboire compris.

Au quotidien, ne jetez pas vos bouteilles, elles sont précieuses ! Encore un détail qui démontre que nous autres français, sommes tristement attardés en matière de recyclage: en Allemagne, lorsque vous achetez une bouteille, vous payez ce qu’on appelle un « Pfand », c’est à dire une sorte de consigne (0,25 cents environ), que vous pouvez récupérer si vous rendez votre bouteille une fois finie. Une manière très efficace pour obliger les gens à se mettre à recycler; et si vous, vous refusez de remettre vos bouteilles dans la machine prévue à cet effet au supermarché, posez-les simplement par terre dans la rue, et quelqu’un d’autre viendra récupérer vos 0,25 cents ! Cette méthode est notamment une aide précieuse pour les sans-abris qui peuvent ainsi récupérer de l’argent sans faire l’aumône, tout en contribuant à la propreté de la ville… Bref, un système où tout le monde est gagnant, sauf ceux qui refusent de recycler !

>>Les endroits à ne pas rater

Bien sûr, Berlin est connu pour tous ses clubs. Mais Berlin est bien plus qu’un simple conglomérat de boîtes de nuit. D’abord, chaque quartier a son charme, mais toute la ville présente unité architecturale admirable, bien qu’encore en construction.

Allez vous perdre dans les hackesche Höfe, les cours intérieures (qui sont devenues très touristiques, mais qui ont énormément de charme, surtout quand on sait où aller prendre un bon café), allez manger des currywurst pour à peine 3 €, allez faire un barbecue le dimanche au Mauerpark, ancien no man’s land où se dresse encore une partie du Mur, et où les berlinois viennent faire du karaoké en plein air !

photo 2 (2)

photo 1 (1)

Allez respirer la chlorophylle des parcs grandioses, et, si vous êtes chanceux et qu’il fait suffisamment beau, allez faire une virée dans la région des lacs – à 20 minutes en S-bahn (RER), station Nikolassee, où vous pouvez vous baigner, louer une barque et vous extasier sur un paysage que vous n’auriez jamais cru trouver en Allemagne, et encore moins à Berlin !

Mauerpark
Envie d’une bière ? Vous avez l’embarras du choix, tant les bars et les Biergarten sont nombreux; celui du Zoologischer Garten par exemple, ou bien le célèbre Prater de la Kastanienallee, qui regorge de délicieux restaurants aux prix abordables. Vous y trouverez des pintes à 3€, et tout plein de choses succulentes à manger ( si vous aimez la saucisse!)

photo 5

Enfin, le passage obligé du touriste à Berlin : l’East Side Gallery, l’endroit où est conservé intact le morceau du Mur le plus connu.

Viele Liebe Grüsse!

{lang: 'fr'}
Hambourg : La ville « Wilkommen » d’Excellence!

Hambourg : La ville « Wilkommen » d’Excellence!

Hambourg présente à ce jour pour moi l’une de mes meilleures expériences à l’étranger ! Afin de pouvoir la géo localiser facilement, Hambourg est une ville situé au Nord du pays, à proximité de l’incontournable fleuve du Elbe et de la Mer du Nord.           De par son statut de première ville portuaire d’Allemagne, elle est en réalité la deuxième plus grande ville du pays après la ville de Berlin !

A travers les diverses expériences que j’ai eu l’opportunité de vivre au sein de cette ville, Hambourg est selon moi LA destination à favoriser ; que ce soit en termes d’insertion professionnelle, de stages professionnels, mais également grâce à son standing et la Qualité de vie qu’elle offre à ses habitants et à ses touristes !

Avant toutes choses, Afin de faciliter vos Recherches de Logement sur place, il faut savoir que la ville est séparée en sept arrondissements municipaux, à savoir : Hambourg-Mitte ( centre ville de la ville) ; Hambourg-Altona ; Hambourg-Eimsbüttel ; Hambourg-Nord ; Hambourg-Bergedorf ; Hambourg-Harburg et Hambourg-Wandsbek.

Les Quartiers à favoriser , en termes de praticité, de proximité des commerces, et de beauté de paysages, sont selon moi, les Quartiers Eppendorf  ; Wilhemsburg ; Eimsbüttel ; ainsi que le quartier huppé Hafencity et Winterhude.

En termes d’endroits à visiter, le port d’Hambourg à Landungsbrücken est de loin THE « Place to Visit First »; c’est en arrivant à cet endroit que l’on réalise l’importance de son activité portuaire ! En effet, on observe de nombreux et d’impressionnants Bateaux et de porte-conteneurs en provenance, et à destination de plusieurs pays d’Europe, et de pays à l’étranger.

Afin d’immortaliser sa visite à Landungsbrücken, rien de mieux qu’une visite guidée en Bateau. Les excursions du port d’Hambourg dure généralement 1 heure ou 1heure30 : une expérience qui permet de faire découvrir de prêts les chantiers navals, les conteneurs, la Rafinerie de Schell et d’observer depuis l’Elbe, la HafenCity et la Speicherstadt , et d’autres bâtiments phares d’Hambourg qui contourne le fleuve, notamment l’Elbphilharmonie et le Blue Port.                                                                  Les départs de bateaux sont fréquents, environ toutes les 30 minutes, et coûtent environ 12 Euros.

Tout le monde à Bord !

Elbphilharmonie de l'Elbe

Philharmonie de l’Elbe

Autour du même Quartier, une belle promenade s’annonce, des vues d’ensembles magiques , à proximité notamment de l’incontournable bâtiment destiné à la comédie musicale du Roi Lion:« Der König der Löwen ».

                                                                             Un soir au quartier de Landunsbrügen

Landunsbrügen by night

Landunsbrügen by night

 

Toujours au sein de la même zone, se trouve l’incontournable Bar et Lounge élevé au 20ème étage d’un hôtel prestigieux d’Hambourg : le 20’up Bar. L’ambiance y est plus calme et changeante du cadre du quartier Saint -Pauli et de l’incontournable place Reeperbahn !

                                                          Panorama d’Hambourg, étendu en direct du 20ème ciel! :

Panorama-20'up

Panorama da la ville d’Hambourg

Aux adeptes de Poissons et Produits de la mer : Vous venez de trouver votre destination !

Avec leurs fameux «  Fisch Brötchen » : Pain aux poissons frais, les allemands ont l’habitude d’en prendre à toutes heures de la journée, y compris au petit déjeuner ! Réticente par nature aux poissons : « le Fisch Brötchen au deux saumons » parsemée à la sauce moutarde/Miel est devenu l’un de mes plats favoris !

Afin d’avoir du poisson frais ou de découvrir ce monde particulier, rien de tel que la visite du célèbre marché aux poissons : le « FischMarket ».

Pour les mordus du sucrés, une spécialité caractérise la ville d’Hambourg et est caractéristique de son ‘immersion’ aux coutumes propre de la ville, il s’agit, Mesdames, Messieurs du célèbre : Franzbrötchen, une pâte feuilletée, caractérisant la forme d’escargots, nécessitant ainsi la régularité d’un bon boulanger ! Il peut uniquement être retrouvé à Hambourg et ces environs, et nulle part ailleurs !                                                                                                                                                                                                                                   La recette initiale est à base de cannelle, mais il existe d’autres recettes avec des raisins secs, du Marzipan ou même du chocolat.

 

Jungfernstieg, Alster, GänseMarkt : Le cœur dynamique d’Hambourg!

Au cœur de cette zone précise, est regroupé un ensemble de restaurants attrayants, de «  Shopping streets » et d’impressionnants centres commerciaux, dont l’incontournable : Alster Haus et le centre commercial : Europa Passage ; en plus de Karlstadt. Ce quartier dynamique est toujours vivant, tant bien la nuit que le jour, et est symbolique de la qualité de vie qu’une personne peut avoir au sein de la belle ville d’Hambourg. Entre commerces, promenades, visites touristiques, regroupement importants de grandes entreprises, cette zone d’Hambourg est à voir !

A Jungfernstieg, à proximité du Fleuve d’Alster, d’Alster Haus et d’Europa Passage:

Alster, Jungfernstieg: le coeur d’Hambourg

 

Cependant, de par la qualité de vie qu’elle offre, Hambourg reste l’une des villes les plus chères d’Allemagne, avec un coût plus élevé du transport urbain. En effet, les abonnements de transport (Métros, Trains) restent très élevés.

Dans le cadre d’une immersion en stage, ou expérience professionnelle, il serait judicieux de négocier avec l’Entreprise la prise en charge partielle de l’abonnement aux transports ! Comme j’en ai pu avoir l’expérience ainsi que et de nombreux amis qui habitent la ville, les dirigeants d’entreprises sont compréhensifs à ce niveau-là et sont généralement conciliants !

En somme, Hambourg est une grande ville portuaire, riche culturellement parlant et offre un cadre de vie agréable, avec des habitants serviables et généralement souriants et accueillants !

tshüss , Auf Wiedersehen !

 

 

{lang: 'fr'}
Les quartiers de Berlin

Les quartiers de Berlin

L’an dernier j’avais posté un article énumérant quelques règles pour devenir un vrai berlinois. De retour à Berlin, j’ai choisi cette année de faire une petite revue des différents quartiers de la ville qui ont chacun leur personnalité et leurs spécificités. Officiellement découpée en 12 « Bezirk » (quartiers), ceux qui suivent sont les principaux à connaître.

Lire la suite »

{lang: 'fr'}
Bienvenue à Göttingen, grande ville étudiante d’Allemagne !

Bienvenue à Göttingen, grande ville étudiante d’Allemagne !

J’ai eu l’occasion de vivre pendant 3 mois en Allemagne, et plus précisément à Göttingen, à 100 kilomètres au sud de Hanovre. Vous ne voyez pas où cela se situe ? Imaginez ce qu’est Paris à la France. Göttingen est l’équivalent en Allemagne … géographiquement bien sûr. Ville de 130 000 habitants, composée de près de 30 000 étudiants, Göttingen est l’une des plus grandes villes étudiantes en Allemagne. A travers ce petit article, vous verrez que Göttingen est une ville ou il fait bon vivre, et très représentative de l’hospitalité allemande. On ne s’ennuie jamais là-bas, comme dans toute grande ville étudiante. Bars, discothèques, centre commercial … J’ai toujours su trouver quelque chose à faire durant ces 3 mois.

Lire la suite »

{lang: 'fr'}

Bons plans – Stuttgart

Trucs et astuces à savoir quand on part à Stuttgart !

Dans le cadre de la première année de mon cursus à l’INSEEC Paris, j’ai effectué un stage de trois mois à Stuttgart (Baden Württemberg).

En entreprise :

En Allemagne les 35 heures par semaine sont pour les faignants ! Si vous faites votre stage là-bas comptez sur 39 voire 40 heures par semaines non rémunérées… Avec seulement une demi-heure de pause déjeuner. Certes, on travaille dur, mais une fois le « Feierabend » (fin de la journée), on peut aller se détendre en buvant une bière avec ses collègues. Lire la suite »

{lang: 'fr'}

Malte: Paradis ou enfer?

Malte: Paradis ou enfer ?

A travers cet article je vais vous raconter mon avis, mon vécu et la vie que j’ai mené durant 2 mois sur cette petite île de Malte.

L’arrivée:

Début juin, décollage de l’avion en direction de Luqa, Aéroport de Malte. 2h 45 plus tard ça y est je vois l’île de Malte. Premier a priori sur ce que je vois à travers le hublot du siège 75b: « Me suis-je trompé d’avion? »

Effectivement en atterrissant sur l’île, on se croit a Bagdad. Il n’y a rien, le désert, des immeubles couleur sables en mauvais état et facile 30 degrés (on est qu’au mois de juin). Puis, je m’enfourne dans un taxi direction Swieqi un quartier proche de la capitale, proche de la mer. Ça y est je suis rassuré, des immeubles modernes, la mer et des jeunes! Je suis bien à Malte.

IMG_0626

Les Maltais:

Les maltais ont une langue vraiment incompréhensible et particulière. Un mélange entre de l’anglais, de l’italien et de l’arabe. Autant vous dire que j’étais vite perdu dans une conversation! Heureusement la langue la plus parlée à Malte est l’anglais. Les Maltais paraissent froids et vous font comprendre que les jeunes européens qui viennent tous les étés pour boire et faire la fête ils en ont marre. Même si vous et moi savons très bien que le tourisme est l’une des plus grosses richesses de ce pays.

Le meltin pot de culture:

Beaucoup d’italiens, beaucoup de français, des libyens, des brésiliens, des coréens, des espagnols, des anglais, bref la liste est longue. Malte l’été c’est la planète Terre sur une toute petite île. Beaucoup de nationalités, des jeunes de 16 à 25 ans un peu partout. On entend parler Français, espagnol, portugais, anglais et italien à  chaque coin de rue ! On comprend tout de suite mieux pourquoi la langue maltaise est un mélange de plusieurs langues.IMG_0703

La nourriture:

Au niveau des restaurants, Malte proche de l’Italie, il y a énormément de restaurants Italiens. On peux manger pour environ 10 euros voire moins chère. Pour des étudiants comme nous, les tarifs pratiqués sur l’île sont abordables. Après 2 mois passés la bas je pense même qu’il coute moins cher d’aller au restaurant que de faire des courses au supermarché.

Les supermarchés j’en viens: alors oubliez tout de suite la viande rouge, le fromage et le saucisson. Les supermarchés sont vides de produits frais et de viande rouge. Beaucoup de conserves, de pâtes et de viandes congelées Même le poisson n’est pas fréquent.

Les sorties:

Très rapidement (le premier jour) à Malte on est tenté pour sortir faire la fête. Alors la clairement si vous êtes partis pour faire la fête 7/7 vous ne vous êtes pas trompés. Direction le quartier de Paceville. Tout est réuni sur une rue qui doit faire 200 Mètres. A partir de la vous pouvez compter au moins 30 bars et discothèques cote a cote, musique à fond, une foule énorme. Mais attendez il est que 18 heures ? Oui à Malte la fête n’a pas d’heure. Les soirées commencent à 16 heures et se terminent à 4 heures. Pour les spécialistes, il existe deux clubs qui ferment dans la matinée. Je déconseille fortement cette destination aux amateurs de calme et aux claustrophobes. Les bars et discothèques sont remplis à toute heure et on se marche facilement dessus, comptez environ 15 minutes pour en sortir!IMG_0672

Les lieux incontournables:

En effet, Malte on y fait beaucoup la fête mais il existe quelques havres de paix.

Comino: Louez un bateau et naviguez jusqu’à l’île de Comino. Une eau transparente, un paysage époustouflant.

Passez y la journée voire même la soirée. Capture d’écran 2014-06-22 à 13.10.11

Le Café del Mar. Alors la c’est l’endroit chic de l’île. Un restaurant/bar avec une piscine débordante sur la mer, une vue incroyable, un grand espace vous étoufferez pas la bas. De la bonne musique, vous pouvez y aller en journée pour profiter de la vue, boire un verre, ou même danser ou participer à une Pool Party DCIM100GOPRO

St Peter’s Pool: LA vous êtes à un endroit méconnu des touristes et difficile d’accès. Une baie composée de criques, d’une eau magnifique, vous pouvez y plonger, faire de la pêche aux harpons et vous promener.DCIM100GOPRO

Marsaxlokk: Le plus gros village de pécheurs du pays mais aussi l’endroit où il y a le plus gros marché de l’île. Un très beau village traditionnel, du poisson, des requins, des contrefaçons, des produits locaux. De quoi faire une belle journée. IMG_0745

La valette: Visitez la capitale, de très belles églises , une belle ville fortifiée.

IMG_0750

Ah oui les transports !

J’oubliais. Les transports à Malte faut avoir le cœur accroché. Tout se fait en Bus. Mais ne vous méprenez pas ce n’est pas une tâche facile. Soit vous allez laisser passer 3 bus car ils sont bondés soit vous allez vous demander si vous allez arriver en vie une fois dedans. Les maltais conduisent vraiment dangereusement. Chacun fait sa loi. Accrochez vous il ne vous reste plus que 10 minutes de calvaire.

Pour finir, malgré un grand nombre de remarques à caractère négatif, j’ai vraiment apprécié cette expérience. Cependant entre y vivre 2 mois et y séjourner 1 semaine il y a une grande différence. Parti avec une quinzaine d’amis de l’INSEEC  j’y ai passé de très bons moments, renforcé beaucoup de liens et découvert beaucoup de choses. Une expérience inoubliable.

A vous de vous faire votre avis !

{lang: 'fr'}
Stuttgart : « le nouveau cœur de l’Europe »

Stuttgart : « le nouveau cœur de l’Europe »

 

Das neue Herz Europas… Un slogan sur Stuttgart qui revient sans cesse et dont la traduction sur internet m’a été nécessaire pour en comprendre le sens. Car non, je ne parle pas Allemand et oui, je pars en Allemagne ! Voilà pourquoi je vous présente ici un article non pas sur une astuce ou des conseils, car si même un tondu tel que moi, abîmé en Germanie, largué parmi les Souabes, peut s’en sortir, alors n’importe qui se débrouillera. C’est donc de la ville dont je vais parler, de ce qui fit et fait Stuttgart, avec ses gens, sa culture et ses spécificités. Tout ça au travers de la vision filtrée par mes lentilles franchouillardes de cet endroit qui fut le mien pendant près de 5 mois ! Lire la suite »

{lang: 'fr'}
From « Berlin » with LOVE

From « Berlin » with LOVE


Berlin, on en entend parler pour son histoire, son mur, ses boites de nuits, sa qualité de vie.. mais ce n’est pas tout. Dans cet article, je vous présente 2 aspects essentiels qui vous feront passer de visiteur lambda à un véritable « Berliner » !

Lire la suite »

{lang: 'fr'}
Immersion en Allemagne

Immersion en Allemagne

Dans le cadre de ma 2ème année à l’Inseec, j’ai effectué un stage dans la région du Bade-Wurtemberg dans la ville de Baden-Baden. Ainsi, je voudrais partager avec vous des bons plans concernant cette région.

Tout d’abord commençons par LA chaîne de magasins qui m’a séduite : DM.

DM

J’en avais déjà entendu parler mais je ne m’y étais jamais rendu. Je ne pensais pas que le magasin constituait le paradis des filles en matière de maquillage ! Il s’agit en fait d’une entreprise allemande de distribution de produits d’hygiène et cosmétiques. Cette chaîne est présente dans toutes les régions d’Allemagne aussi bien dans les grandes villes que dans les périphéries. On trouve uniquement les drogueries DM en Allemagne. L’atout majeur de cette entreprise : le prix des produits. On m’a souvent dit qu’en Allemagne le prix des produits en règle général est moins élevé que les prix en France mais à ce point tout de même ! En effet, on trouve parmi les produits cosmétiques et d’hygiène des marques internationales telles que Nivea, Garnier, Loréal, Dove… mais également des marques typiquement allemandes telle qu’Alverde par exemple ou encore Schwartzkopf. Dm possède également sa propre marque de produits : Baléa. En plus des produits d’hygiène et les cosmétiques, on y trouve également des produits pour les bébés : lait, couches, vêtements… et des aliments bio. La gamme très large de produits ne fait pas la force de la chaîne mais bien les prix affichés ! Par exemple une coloration Garnier coûte 4,85 euros à DM et 8,95 euros dans un supermarché classique en France. Les produits d’hygiène de marque internationales comme les shampooings, les gels douche, les sprays coiffants ainsi que les crèmes coûtent jusqu’à 20% moins cher qu’en France. Le plus marquant pour nous les filles est bien entendu le prix des produits cosmétiques : 1 euro pour un eyeliner de la marque DM, 4euros pour un eyeliner de la marque Loréal, 3 euros pour un vernis de la marque Manhattan… En plus des prix dits « cadeaux », vous pourrez découvrir les gammes très variés. Vous n’aurez aucune excuse et succomberez aux prix alléchants. Si vous avez l’occasion de vous y rendre, pensez à faire le plein pour toute l’année car les produits en étant de qualité sont vraiment cadeaux.

Un autre bon plan ? les agences de voyages allemandes !

Turquie by Provoyages

L’Allemagne attire beaucoup par les tarifs attrayants qu’elle arrive à proposer. Disposant d’une base de données au niveau des tarifs et des hôtels qui lui sont propres, les allemands concurrencent toutes les agences de voyages françaises frontalières. Si vous souhaitez pouvoir disposer de tarifs préférentiels en matière de séjour, rendez-vous de l’autre côté de la frontière ! Pour certains séjours, on arrive à trouver des séjours jusqu’à 200 euros moins cher qu’en France pour le même séjour, la même période et le même aéroport de départ ! Vous ne parlez pas allemand ? Pas de soucis, les agences de voyages l’ont compris, les français leur rapporte 50% de leur chiffre d’affaire et pour cela ces agences ont sorties les grands moyens : quasiment toutes les agences présentes à l’aéroport de Karlsruhe- Baden disposent de conseillers francophone. Conscient de cet avantage, les agences ont pensé à tout : ouverture d’un compte crédit mutuel pour permettre le paiement par chèque des français, éviter des taxes bancaires liées au paiement par carte bancaire française, acceptation des chèques de vacances, affiches en français, emploi de français pour assurer le service client en français … Vous n’aurez donc aucun problème de communication. Vous serez également par la gentillesse et l’amabilité des employés envers vous français. Vous souhaitez partir en vacances et vous n’êtes qu’à quelques kilomètres de l’Allemagne, ne réfléchissez plus, allez réserver vos vacances directement en Allemagne !

Un lieu à conseiller ? Les thermes de Caracalla à Baden-Baden

Thermes Caracalla

Les touristes dans la région s’y précipitent pour l’espace d’un instant se ressourcer, se détendre, se retrouver et pour les habitants échapper au quotidien stressant .Ces thermes constituent l’identité en quelque sorte de cette région. L’espace aquatique des thermes de Caracalla constitue un lieu idéal de remise en forme. Venez-vous offrir les vertus thérapeutiques des eaux thermales. . A l’intérieur comme à l’extérieur vous serez séduit par la beauté des lieux. En hiver, les bassins entourés de neige vous plongent dans un décor féérique. La musique reposante vous transporte loin des soucis et vous berce.

De plus, les thermes de Caracalla disposent d’un espace sauna où chacun y trouvera son bonheur grâce aux différents sauna proposés. En effet, vous aurez le choix entre le sauna réservé exclusivement aux femmes, le sauna traditionnel où les aromes thérapeutiques utilisés vous revitalisent, le sauna dit de méditation où le bruit des vagues et des oiseaux vous transportent loin des soucis, le sauna de feu où le décor rustique laisse place au romantisme ou encore le sanarium qui est un sauna à basse température pour combler également les personnes qui ne supportent pas les fortes température et la chaleur sèche présente dans les saunas. Enfin si vous le souhaitez, vous avez également l’opportunité de continuer votre voyage relaxant en vous faisant masser dans l’espace welnesslounge. Avec des amis ou en couple, vous serez séduit par les lieux ainsi que par les tarifs attrayants : pour 2 heures de bonheur vous payez 15 euros et pour 3 heures 18 euros avec les différents sauna ; seuls les massages sont en supplément

 

 

{lang: 'fr'}

Bienvenue à Hobbitsburg

 

Vous connaissez sûrement Berlin, Hambourg, Hanovre, Frankfort, Stuggart ou Münich ; les grandes villes ont toujours une capacité d’attraction auprès des étudiants qu’ils soient en stage ou en vacances. Avez-vous seulement déjà osé vous terrer dans la campagne schwäbe ?

Le touriste qui ose se perdre à Rottenburg-am-Neckar, situé au sud de Tübingen, elle-même au sud de Stuttgart, a le sens du style : il aime le vélo, la rando et les chapeaux. Le stagiaire qui ose s’y perdre à tout intérêt à s’y mettre lui aussi.

Si le dit touriste ne porte ni chaussures de marche, ni chapeaux et qu’aucun vélo n’accompagne ses pas schwäbisch, accent et dialecte encore compréhensibles par rapport à l’allemand suisse, au moins peut-être sera-t-il végétarien.

Oui, ici les menus végétariens des cantines d’entreprises sont pris d’assaut.

 

Le touriste et le stagiaire partis main dans la main régénérer leurs poumons et leur vitamine D à fortes doses de randonnées, forêts et kanoë ont également un sens de l’humour aiguisé dès le petit-déjeuner. Les Schwäbe ont en effet adapté le croissant français à leur manière : un croissant en pâte à Bretzel, soit un « Bretzel-Croissant », fourré au fromage de chèvre. Sachant que le « Bretzel » ne se prononce pas « Bretzel » mais « Brretzzzel »… Si vous craignez le rire indigné du boulanger, vengez-vous sur les fraises : à moins de 2€ le kilo c’est considéré comme un open bar.

            Le touriste aura sûrement l’avantage sur le stagiaire qu’il ne soit pas obligé de se plier à toutes les coutumes locales : mes collègues prenaient un second petit-déjeuner. Et une collation, un déjeuner, un souper, un dîner, des en-cas de temps en temps…

 

 

L’intérêt pour la randonnée, le vélo, le kanoë et autres activités sportives semble prendre ici tout son sens. Et il faut absolument en profiter ! Après une semaine de travail dans une entreprise suffisamment fraîche grâce aux marquises qu’elle fabrique et commercialise, la campagne du sud offre bien des perspectives, que ce soit à vélo ou en S-Bahn, que ce soit pour assister à un festival de musique rock – avec le groupe « Jesus Christ Super Star »… La laïcité étant toute relative en Allemagne -, visiter une ville universitaire d’un autre âge aux bibliothèques immenses cachés derrière des remparts, ou courir pour les couleurs de son entreprise aux « Mission Olympic ».

Concernant les commodités de logement lors des stages, les Ferienwohnung sont assez répandus ; vérifiez cependant qu’il y ait un accès internet si vous ne voulez pas être coupé de toute civilisation.

 

Viel Spaß !

 

{lang: 'fr'}